Translate

samedi 26 décembre 2015

MICROBE ET GASOIL : une aventure trépidante et inventive, faisant un malin portrait de l'adolescence

Afficher l'image d'origineDe quoi ça parle ? : Les aventures débridées de deux ados un peu à la marge : le petit "Microbe" et l'inventif "Gasoil". Alors que les grandes vacances approchent, les deux amis n'ont aucune envie de passer deux mois avec leur famille. A l'aide d'un moteur de tondeuse et de planches de bois, ils décident donc de fabriquer leur propre "voiture" et de partir à l'aventure sur les routes de France...

Mais il est bien le film ? : Michel Gondry nous a habitués à des univers originaux, sortis de son imagination. Certes, Microbe et Gasoil ne crée par un nouveau monde, mais il s'approprie un univers déjà installé et connu pour mieux ouvrir les yeux à la fois des personnages et des spectateurs pour aventure aussi délirante qu'émouvante. En tant que roi de la créativité, Gondry s'illustre une fois de plus dans ce film par le choix de ses acteurs, le traitement des personnages, la narration et les belles trouvailles esthétiques. Gondry filme ainsi deux ados marginaux, l'un trop timide et aux cheveux trop longs, devenant la victime de la classe et l'autre trop différent, s'habillant de manière différente des autres, rejeté pour sa spontanéité. La rencontre entre ces deux ados fait des étincelles. Tous les deux à l'écart, ils se complètent, sympathisent vite, deviennent complices. Cela permet au réalisateur de signer un charmant portrait de l'adolescence avec ce qu'il faut de justesse et de fantaisie. En effet, les deux héros sont pétris de doute : l'un est trop sûr de lui, assume pleinement sa personnalité et ses goûts parfois excentriques tandis que l'autre se cache derrière sa frange, derrière sa voix timide et aiguë. 
Afficher l'image d'origine
Chacun va apprendre à l'autre à se contrôler, à se maîtriser, à se révéler à lui-même : Gasoil, confiant et ouvert, apprend à mesurer ce qu'il dit, à prendre du recul tandis que Microbe, lui, apprend à affirmer ce qu'il est, à ne pas avoir peur du regard des autres. Le film s'avère magnifique quand il traite de cette amitié réelle, pas artificielle, émouvante et sincère. Justement, le film s'amuse à explorer la sincérité d'une relation entre amis : jusqu'où la confiance peut aller ? peut on tout dire ? quels sujets ne pas aborder ? Le film peut s'avérer aussi déchirant quand les deux héros se disputent, pour des raisons aussi graves qu'insignifiantes mais montrant bien le caractère fusionnel de leur relation. Ils forment un duo du tonnerre, soudé mais encore trop jeune. Gondry s'est offert par ailleurs deux acteurs à la personnalité forte, chacun à sa façon. Ange Dargent se révèle peu à peu, comme son personnage. Aussi sensible que doux au début, il dévoile une part plus sombre et agressive dans la deuxième partie. Théophile Baquet, drôle et irrévérencieux, devient ensuite plus émouvant, plus dur aussi. 
Afficher l'image d'origine
La folie et la joie de l'un permet à la nostalgie et solitude de l'autre de s'équilibrer. Comme dit plus haut, ils font la paire. Le film est aussi une aventure pleine de fantaisie, d'idées saugrenues mais efficaces, de petits retournements de situation savoureux, de scènes s'éloignant de l'ensemble, apportant un côté burlesque au film. Evidemment, la trouvaille du film demeure la maison voiture, passant aussi inaperçue qu'aux yeux du spectateur elle émerveille par toutes les astuces qu'ont trouvé les héros pour la construire, pour la personnaliser, pour la rendre passe partout. Certaines scènes se veulent cocasses et parfois même dérangeantes, se rapprochant du burlesque, comme la scène où Microbe se rend dans un salon de coiffure chinois, en vérité repère de prostituées, et quand la situation dérape. Poursuivi par les propriétaires, en réalité des petits voyous, Microbe permet au film de gagner en souffle. Le film devient alors trépidant, outre les pitreries récurrentes des deux ados, avec des poursuites haletantes, des scènes hilarantes de gêne (la coupe de Microbe, l'improvisation de Gasoil chez deux dentistes). Un film qui illumine votre soirée par son inventivité hors normes, réalisée avec peu de moyens. Il en ressort une oeuvre authentique, vivace, drôle et ingénieuse, artisanale et terriblement gonflée.  


 Microbe et Gasoil
Fiche technique
Réalisé par : Michel Gondry
Avec les performances de : Ange Dargent, Théophile Baquet, Audrey Tautou, Diane Besnier, Vincent Lamoureux...
Qui dure : 103 minutes
Dans le genre : Comédie
Qui vient de : France
Sorti en France le : 8 juillet 2015
Studio : Studio Canal/Partizan
¶¶¶¶¶¶

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire