Translate

dimanche 3 mai 2015

ORIGINAL SCREENPLAY : LET THE FOOL RUN

Kristin Kreuk2015
Julia part à pied avec ses enfants dans la rue. Il fait froid. Ses petits se plaignent car ils en ont marre de marcher. Ils arrivent devant une maison délabrée appartenant aux parents du jeune Lee. La mère du jeune ado leur ouvre et les fait entrer. Julia souhaite voir Lee et part le trouver dans le magnifique jardin. La mère lui offre du thé. Julia déclare à Lee qu'il ne doit pas se sentir responsable de la mort de ses deux enfants. La mère de Lee n'étant pas au courant, elle veut qu'on l'éclaire. Julia lui explique les baby-sittings de Lee quand il était plus jeune, il y a quatre ans. Julia annonce ensuite l'identité du tueur : son mari. Cela n'étonne pas Lee. Après lui avoir donné l'argent qui lui était destiné pour son baby-sitting d'il y a quatre ans ainsi que les frais de transport pour l'enterrement, Julia demande à Lee de lui raconter ce qu'il a vu cette nuit-là. 

2011
Lee s'était endormi. La télévision, encore allumée, faisait du bruit. Des pas retentissent dans la maison après qu'un vent y ait pénétré. Lee a froid. Peter le réveille brusquement pour lui montrer qu'il est de retour. Lee sursaute. Peter lui demande de le suivre mais le jeune homme a du mal à se réveiller. C'est alors que Peter le frappe. Il le prend par le col et l'amène dans la chambre des enfants. Lee découvre les deux petits baignant dans le sang, les cheveux rasés. Il n'en croit pas ses yeux. Peter prend le téléphone de Lee et appelle la police ainsi que les pompiers. Il demande ensuite à Lee de rester auprès des enfants pendant qu'il attend les pompiers. Lee espère tant bien que mal que les enfants vont se réveiller mais cela n'arrive pas.

2015
Julia remercie Lee de ses renseignements. Elle le quitte et repart avec ses enfants. Plus tard, elle lui demande de garder ses petits pour qu'elle aille parler à son mari, dans sa cellule. Malcolm s'imagine qu'il arrive la même chose à lui et Kate. Il en fait des cauchemars. Il part dormir sur le canapé. Sa fille le réveille. Julia voit pour la première fois son mari depuis l'arrestation. Elle lui en veut de ne pas avoir révélé qu'il avait été arrêté. Elle lui en veut également pour ne pas se souvenir d'avoir eu des enfants avec elle. Elle le traite de tous les noms en hurlant qu'il n'est qu'un assassin sans coeur, coupable infanticides. Il lui glisse à l'oreille ne se souvenir de rien et ne pas être un meurtrier. Cela offusque encore plus sa femme, qui lui interdit de revoir ses enfants. Elle quitte la salle en sanglots, sous les rires de Peter. 

2015
L'audience arrive. Miranda offre sa dernière promenade à Peter. Elle lui paie une glace à la vanille, qu'il s'empresse de manger pendant qu'elle le prépare au procès. Elle lui fait jurer de dire la vérité. Il promet. Elle lui annonce qu'il pourrait risquer plusieurs décennies de prison, ce qui l'empêcherait, elle, de l'aider à se réinsérer. Elle parle également du risque de décès en prison, lui conseillant d'être le plus honnête et serein possible lors du procès pour raccourcir la durée d'emprisonnement. Elle lui dit que tout va bien se passer. Peter a confiance en elle. Le procès arrive. Kate est la première à témoigner. Elle avoue que Peter venait souvent chez elle s'occuper de sa fille, comme s'il préférait cette petite à ses propres enfants. Le jeune Lee témoigne à son tour. Il décrit la scène du meurtre ou plutôt de la découverte des corps. Miranda prétend qu'il pourrait lui aussi être coupable. Elle le stresse inutilement. Julia en vient à parler. Elle révèle que Peter a toujours souhaité avoir une fille et avait une haine prononcée pour les blonds, ce qui expliquerait son acte. Elle cite certaines de ses paroles prouvant sa culpabilité ainsi que son comportement après l'enterrement, très suspect. Malcolm finit les témoignages en révélant qu'il a toujours eu le pressentiment que Peter était responsable mais n'avait jamais voulu le dire.

2015
Le jugement est rendu : Peter ira quarante ans en prison pour homicide volontaire de deux enfants. Miranda lui dit adieu au bord d'un lac. Elle lui avoue avoir payé le juge pour qu'il oublie les cinquante ans. Il la remercie. Elle le remet à Malcolm, qui vient s'asseoir à côté de lui pour discuter. Malcolm lui avoue sa haine mais aussi son consentement vis à vis de lui. Il lui dit ne pas connaître la douleur qui doit l'habiter mais avoue aussi ne jamais vouloir lui reparler. Pendant qu'il se retourne et que Miranda passe un coup de fil, Peter s'enfuit. Kate s'en aperçoit et alerte Malcolm. Ils partent tous deux à sa poursuite. Peter arrive devant chez lui. Lee remarque sa présence mais Malcolm arrive à temps pour le pousser par terre. Il le plaque contre le sol et le menace de le tuer s'il touche à ses enfants. Kate et Julia assistent à la scène, avec le jeune Lee, sorti dehors avec les petits. Malcolm finit par relâcher Peter, qui fuit la ville, tel un fou, sans savoir où il va...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire