Translate

lundi 27 avril 2015

COUP DE GUEULE : un produit malhonnête, aux gags passables, à l'émotion ayant quelques lacunes à exploser, au casting inégal et surtout à une galerie de personnages insupportables

La Famille Bélier : Photo Ilian Bergala, Louane EmeraLA FAMILLE BÉLIER


De quoi ça parle ? :  Dans la famille Bélier, tout le monde est sourd sauf Paula, 16 ans. Elle est une interprète indispensable à ses parents au quotidien, notamment pour l’exploitation de la ferme familiale. Un jour, poussée par son professeur de musique qui lui a découvert un don pour le chant, elle décide de préparer le concours de Radio France. Un choix de vie qui signifierait pour elle l’éloignement de sa famille et un passage inévitable à l’âge adulte.

Mais il est bien le film ? : LA FAMILLE BELIER ou le pétard mouillé ! Avant de massacrer le film, exposons d'abord les points positifs. Le thème du film s'avérant le plus émouvant demeure celui de la peur des parents de voir partir leurs enfants, de les voir grandir. Cette préoccupation temporelle, Lartigau la traite avec justesse et non sans quelques rires sincères. Chaque parent ne se sent pas prêt à voir son enfant quitter la maison pour en créer une à son tour. Le film parle donc de déracinement et d'envol (d'où la chanson Je vole) avec une certaine retenue. Ensuite, Karin Viard se veut saisissante en mère aimante. La jeune Louane Emera possède un talent naturel visible mais ne casse pas pour autant la baraque. On sourit à certaines reprises, notamment avec les répliques cyniques du professeur de musique ou encore les dialogues muets entre le mari et la femme, véritable raison d'aller voir le film. Cependant, le film pêche un peu partout. Tout d'abord, le réalisateur veut traiter plusieurs sujets en même temps et cela se montre laborieux. Lartigau souhaite s'intéresser au chant sauf que son répertoire se limite à du Michel Sardoux ou à de la pop niaise qu'écoute le personnage principal. Ensuite, les cours de chant n'ont rien de magistral. 
La Famille Bélier : Photo François Damiens, Karin Viard
De plus, que dire du talent de Louane si ce n'est qu'elle a une jolie voix passe partout, tout juste bonne pour la chorale (c'est dire le niveau de la chorale si elle se veut la meilleure). Lartigau veut ensuite parler d'amour. Il prend pour cela une chanson sensuelle mais dénué d'émotion à cause de la prestation fade des deux jeunes chanteurs. Raté. Ensuite, l'histoire d'amour ne prend pas, l'apparition des règles est un calvaire pour le spectateur, surtout que le petit ami est présent et que la mère lui met sous le nez le sang de sa fille. On ne peut pas faire plus lourdingue. Les deux tourtereaux vont autant ensemble que Rihanna avec Michel Houellebecq. Leur relation se montre lisse, trop lisse, trop téléphonée aussi, pas du tout naturelle, un peu cliché, avec les yeux pétillants de la jolie Louane face au beau Ilian. Le réalisateur veut également s'attaquer à la surdité. Pari à moitié réussi puisque les passages muets sont les plus savoureux mais aussi les plus pénibles lorsqu'ils s'intègrent avec d'autres parlés. Et puis ce sourire superficiel de la famille face aux clients fait de la peine. Le fait d'avoir choisi une fille parlante n'est qu'un argument commercial : Louane est connue depuis The Voice, elle chante à peu près bien, alors ils n'allaient quand même pas lui clouer le bec. 
La Famille Bélier : Photo François Damiens, Karin Viard, Louane Emera, Luca Gelberg
Sauf que le don de la petite fait un peu grotesque dans cette famille de sourds. On a du mal à y croire et son travail de traductrice frise le ridicule et l'insoutenable. Autre bémol : la représentation des paysans : ils paraissent stupides, idiots, grossiers, vulgaires (le sang des règles, l'envie de coucher avec la meilleure amie de sa soeur, les problèmes de libido...). Le film n'est en cela jamais drôle et peine à transmettre des émotions vu le niveau des gags, leur finesse et leur capacité d'impact. Au final, avec en plus une échappée politique abandonnée en cours de route et une scène d'audition catastrophique et pleine d'effets superficiels, LA FAMILLE BELIER s'avère un produit malhonnête, aux gags passables, à l'émotion ayant quelques lacunes à exploser, au casting inégal et surtout à une galerie de personnages insupportables (la chanteuse bien naïve, la meilleure amie rêveuse, le petit frère obsédé, la mère accro à la mode, le père qui s'improvise maire, le chanteur niais et le prof excentrique). 


 La Famille Bélier
Fiche technique
Réalisé par : Eric Lartigau
Avec les performances de : Louane Emera, Karin Viard, François Damiens, Roxane Duran, Eric Elmosnino, Luca Gelberg, Ilian Bergala...
Qui dure : 103 minutes
Dans le genre : Comédie musicale
Qui vient de : France 
Sorti en France le : 17 décembre 2014
Studio : Mars
¶¶¶¶¶¶¶¶¶

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire